Peut-on faire porter à son enfant des chaussures déjà portées par un frère?

Prendre soin des pieds des enfants ça veut dire, aussi, prendre soin de sa santé . Une ongle mal coupé, bien déterminer la pointure d'un bébé ou des chaussures pour enfants inappropriées peuvent avoir des conséquences sur le correct développement des petits pieds des enfants. Une fois que la marche est acquise, les experts recommandent pour les bébés des chaussons souples pour aider la voûte plantaire à travailler.  Au cours de son apprentissage, les experts proposent des chaussures pour bébé avec une semelle semi-rigide et une tige montante.

Suivant les conseils de Femme Actuelle : "Contrairement à ce qui a longtemps été préconisé, il faut absolument éviter les modèles dont la voûte plantaire est renforcée, ces chaussures dont la semelle est dure. Pourquoi ? Jusqu’à l’âge de 4 ans, le pied des enfants est physiologiquement plat"

Chaussures bébé pas cher

En effet il faut être toujours vigilent et ne pas oublier les consultations podologiques pour détecter par avance les possibles problèmes. Nous prenons soins de la santé de nos enfants, nous tenons en compte toutes les recommandations, nous cherchons des informations spécifiques partout... Mais nous sommes sûrs que vous vous êtes déjà posé la suivante question: si les vêtements passent de frère à frère ou de sœur à sœur, peut-on en faire autant avec une paire de chaussures ? Y a-t-il un risque ? Une chaussure pour enfant va toujours s'user d'une façon différente en fonction de l'enfant. Chaque pied est unique. Mettre à un enfant les chaussures de son frère ou sa sœur peut devenir un problème si elles sont  très usées, car l'empreinte de chaque enfant est différente, et l'empreinte laissée par le premier ne conviendra pas au deuxième. De plus, la déformation de la chaussure peut affectée le correcte développement de la structure des pieds du petit qui les portent après.

Chaussures enfant pas cher
Selon L'union française pour la Santé du pied :  " Si les chaussures sont impeccables c'est à dire aucune usure prononcée du talon ni de la semelle et que la partie cuir (empeigne et tige) n'est pas déformée, il est possible de les mettre au plus petit. Cependant si vous connaissez une malposition chez l’aîné, ce n'est pas du tout recommandé. Cela ne doit pas se faire si les chaussures ont été portées tous les jours pendant une longue période et qu'elles sont de faible qualité.

L'opinion générale est que les chaussures usées ou abîmées  ne doivent pas être portées par un frère ou une soeur. Seulement quand il s'agit de chaussures en très bon état, c'est à dire, quand la semelle extérieur et intérieur sont encore impeccables, nous pouvons envisager cette possibilité.